Quand l’émotion submerge : la ventilation émotionnelle

Face à toute cette actualité angoissante, cette technique va vous aider dans la gestion de vos émotions et éviter l’explosion.

Libérez vos émotions avec la ventilation émotionnelle

Le cas du trauma

La ventilation émotionnelle est un terme emprunté à Peter Walker, thérapeute spécialisé dans le stress post-traumatique complexe. Cela consiste à parler de ses traumatismes en libérant les émotions. Comme vous vous en doutez, parler d’événements peu agréables en parlant de ses émotions n’est pas quelque chose que nous faisons naturellement. En règle générale, nous préférons bannir ces émotions peu désirées.

Mais si nous les bannissons, si nous ne les libérons pas, elles vont rester en nous et s’enkyster.

Même si c’est dur, laisser les émotions s’exprimer permet de rétablir l’équilibre, évite que ces émotions s’enkystent. Cela va être très pratique dans le cas du stress post-traumatique complexe.

Face à l’actualité angoissante…

L’intérêt est aussi d’utiliser cette technique pour se sentir mieux en cette période troublée. Vider la pression avant que la cocotte-minute n’explose.

Faire un nettoyage petit peu par petit peu pourra se révéler plus simple au final, plutôt que devoir faire un “gros” nettoyage.

Comment faire ? Quelques pistes

L’art, médium d’émotions

La pratique artistique vise à transmettre des émotions. Vous pouvez donc l’utiliser afin de laisser les émotions s’exprimer.

Même sans être artiste, écrire simplement peut aider. En plus, si vous écrivez une histoire avec des personnages qui ne sont pas vous, cela peut vous aider à prendre de la distance sur vous-même. Votre cerveau pourra jouer à faire “comme si” avec les personnages plus librement, puisque ce n’est pas vous.

C’est aussi possible sans pratiquer l’art concerné directement. Qui n’a jamais été ému par une musique particulièrement poignante ? Une fois l’émotion remontée, il “suffit” de la laisser sortir…

L’hypnose pour la gestion des émotions

L’hypnose permet aussi de libérer ses émotions. C’est ce que cherche l’hypnotiseur la plupart du temps ! Parce que l’état d’hypnose vous permet d’atteindre un autre état, qui laissera plus de place à ces dernières.

Vous avez des ressources ici et ici pour vous aider à aller en transe.

Je vous propose une manière d’interroger vos émotions mais vous pouvez tester d’autres choses aussi :

  • Transe
  • Soyez attentif à ce qui se passe dans votre corps, tout ce que vous pouvez ressentir
  • Quelles émotions traversent votre corps à ce moment-là ?
Smileys content, pas content, triste

Si ce n’est pas évident pour vous d’identifier vos émotions, vous pouvez simplement regarder ce qu’il se passe en vous à chaque fois que vous en vivez une. Que se passe-t-il dans votre corps quand vous êtes en colère ou joyeux ? Il y a de fortes chances que ces données se répètent lorsque vous vivez de nouveau la même émotion…

Pour aller un peu plus loin, vous pouvez aussi poser des questions à “vous-même” en transe :

  • “Comment je me sens aujourd’hui ?” et voir ce qui vient
  • ou vous interroger sur l’actualité : “Comment je me sens face à (telle actualité) ?” et laisser venir ce qui vient.

Accueillez vos émotions sans jugement, elles ont toutes le droit d’exister. En leur donnant une place, vous vous sentirez mieux.


Inscrivez-vous à ma newsletter hypnotique pour ne manquer aucun article et obtenez des astuces exclusives !

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :