Notre sens prioritaire

Nous avons plusieurs sens comme la vue, l’ouïe, le goût, l’odorat, et le kinesthésique (les ressentis et les émotions).

Et il semblerait qu’il y ait un sens qui soit “prioritaire”.

C’est quoi cette histoire de sens prioritaire ?

C’est un sens qui est beaucoup plus facile pour nous. Un sens que nous favorisons. Forcément, ce sens va filtrer nos perceptions d’une certaine manière. Quand je lis le SMS d’un ami, par exemple, j’ai la voix de cet ami en tête (ce qui est aussi une synesthésie d’ailleurs…). En revanche, je ne vois pas toujours le visage. J’ai plus de facilité avec le son. Je travaille aussi pour avoir l’image, tant qu’à faire !

Il y a des gens qui ont plus de facilité avec le visuel. Ils peuvent, par exemple, se représenter un souvenir avec plein de détails visuels. C’est un sens qui est beaucoup plus favorisé dans notre société. En effet, c’est plus simple de coller des affiches partout pour faire la publicité que de pulvériser du parfum partout dans la rue.

Mais il y a aussi des distributions de petits échantillons de parfums pour les personnes plus sensibles à l’odeur. Si certaines personnes sont charmées par le packaging du parfum… D’autres seront hypnotisées par l’odeur !

Quant aux kinesthésiques… Ils peuvent se sentir plus à leur aise dans des vêtements plus amples. D’ailleurs, ils peuvent préférer des vêtements plus confortables, quand une personne plus axée sur le visuel cherchera de beaux vêtements.

Ces exemples sont des généralités mais aident à comprendre le principe. C’est aussi possible d’être à l’aise avec tous les sens.

À quoi ça sert ces histoires ?

C’est utile de savoir quel est le sens le plus facile pour faciliter l’état d’hypnose ou l’apprentissage par exemple. Ou pour découvrir de nouvelles capacités. Par exemple, en travaillant le sens “visuel” j’améliore ma capacité à visualiser dans ma tête. Pouvoir mieux visualiser mentalement aide à dessiner par exemple.

Pour l’état d’hypnose, l’intérêt c’est de commencer par le sens le plus facile… Pour arriver au sens le plus difficile ensuite. Parce que c’est le travail sur le sens le plus difficile qui va provoquer les résultats les plus étonnants.

Puis de manière plus générale… Vous imaginez si vous pouvez développer de nouvelles capacités en travaillant sur tous vos sens ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :