Difficile sommeil…

Le sommeil m’a posé des problèmes pendant de longues années. En plus de finir épuisée, je me culpabilisais d’être seule avec ce problème. Personne autour de moi n’avait les mêmes soucis ! Et comment on peut rater quelque chose d’aussi simple que dormir ? Foutus troubles du sommeil !

Il m’a fallu longtemps avant de réussir à dompter ce sommeil qui m’échappait. C’est pour ça que je vous en parle aujourd’hui. J’espère vous économiser du temps !

Un cerveau hyperactif et des troubles du sommeil

Imaginez le “moi” adolescente, désespérée, demander à un ami comment il fait pour dormir… Curieuse question, tout d’abord… Et la réponse l’est tout autant “Je ferme les yeux, je ne pense à rien et je m’endors.”

Les personnes me disant qu’ils ne pensent à rien me fascinent. Comment est-ce possible que certaines personnes arrivent à mettre ce cerveau en “mute”, “silence” ?

J’ai cherché pendant longtemps comment éteindre ma petite machine à laver mentale qui ne cesse de tourner et qui n’a pas d’heures creuses ? Et cette machine quand j’essaie de dormir… Elle fait du bruit ! Et du bruit gênant en plus !

Une machine à angoisses

Et en plus cette machine à laver qui fait du bruit tout le temps… Diffuse de l’angoisse ! Vous connaissez ça sûrement vous aussi… La journée qui tourne en boucle et qui met l’accent sur les événements les plus angoissants de la journée… Tous ces petits événements du quotidien, pourtant simples en apparence, et qui prennent une tournure très flippante sous nos yeux. “Et pourquoi cet ami ne me répond paaaaaaass à monn messaaggeeeee”

En plus, couplée à ma sensibilité débordante à l’époque, la moindre poussière devenait un cataclysme.

Des techniques pas forcément idéales pour les troubles du sommeil

N’arrivant pas à m’endormir, j’allais me mettre devant la télé pour passer le temps… Et particulièrement devant une chaîne d’information qui diffuse les mêmes informations en boucle. Le fait de voir des informations répétitives de cette manière finissait par accaparer mon espace de cerveau. Ma machine à laver mentale diffusait alors cette chaîne télé au lieu des angoisses habituelles.

Et ça marchait très bien.

Jusqu’à que je vois l’avancée de l’Iran dans son programme nucléaire. La perspective de se prendre une bombe nucléaire n’aide pas à dormir, vraiment pas. C’est là que je me suis rendue compte que j’arrivais bien à me créer des troubles du sommeil… Plus qu’à les réduire maintenant !

Les solutions

Un jour, après une semaine d’insomnie, j’ai confondu la sonnerie de fin des cours du collège avec la sonnerie de l’alarme incendie. L’épuisement me joue des tours. Puis j’ai parlé à mon médecin de mes problèmes de sommeil… Docteur qui m’a donné des médicaments anti-allergies qui font dormir. J’ai fini par dormir. La nuit. Le jour. Mais au moins je dormais !

Quand j’ai commencé l’hypnose en tant qu’hypnotisée, je me suis fait accompagner sur plein de problématiques : la douleur, les angoisses, la gestion des émotions… Et s’occuper de ça m’a aidé à avoir un meilleur sommeil. Forcément, c’est plus facile de dormir sans douleurs et sans se repasser les événements les plus angoissants de la journée !

Je me suis aussi rendu compte que des techniques d’hypnose m’aidaient à trouver le sommeil. J’ai déjà partagé quelques techniques sur ce blog. Vous pouvez les retrouver sur cet article.

Puis j’ai fini par partir de l’idée suivante : je n’arrive pas à arrêter de penser, faire le vide. Alors autant laisser les pensées mais sur des thématiques favorisant le sommeil. Cela consiste pour moi à réfléchir à des histoires. Cela fonctionne très bien pour mon cerveau.

Actuellement je m’endors maintenant tellement vite que je n’ai même plus tellement le temps de réfléchir à ces histoires. Mon cerveau a fini par faire le lien entre l’état mental dans lequel je suis avant de m’endormir et l’action de s’endormir. Cela s’appelle l’ancrage. Je vous parlais d’ancrage dans cet article.

Il m’arrive parfois de mettre un peu plus de temps pour m’endormir mais je sais alors comment faire pour retrouver le sommeil. Cette technique de respiration est d’une efficacité redoutable pour moi dans cette situation !

Il m’en a fallu du chemin pour en arriver à cette facilité d’endormissement et à réduire mes troubles du sommeil ! J’espère que cela vous aidera à vous endormir plus facilement. Parlons-en ensemble si besoin.


Inscrivez-vous à ma newsletter hypnotique pour ne manquer aucun article et obtenez des astuces exclusives !

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :