Les prédispositions pour faire de l’hypnose et de l’autohypnose

Faut-il un don, un talent pour faire de l’hypnose et de l’autohypnose ? Pourquoi certaines personnes partent-elles en transe plus facilement que d’autres ?

Un art accessible à tous…

Tout le monde peut le faire ! L’hypnose est accessible à tous sans dons ou talents particuliers.

Que penser de ces personnes pour qui l’hypnose semble si facile ?

Des facilitées pour pratiquer l’hypnose

Il semble, à mon avis, que certains facteurs favorisent la facilité à entrer en état d’hypnose. L’entraînement, tout d’abord. Pour quelqu’un de très entrainé, c’est évidemment plus facile.

L’imaginaire joue aussi, à mon sens, un grand rôle. Les artistes et toutes autres personnes ayant la capacité de se détacher du monde pour se transporter dans un monde imaginaire sont très avantagées. En effet, il suffit de faire pareil pour entrer en état d’hypnose !

L’un des moyens pour entrer en état d’hypnose est la dissociation. C’est la faculté de se couper du monde pour se projeter ailleurs. Je l’explique un peu rapidement ici mais je ferai un article plus complet à l’avenir. Les personnes possédant cette capacité ont donc un autre bonus ! Vous rêvassiez pendant les cours ? Vous développiez votre talent pour l’hypnose !

Je rajoute un point supplémentaire pour les artistes, décidément bien avantagés. La pratique artistique améliore l’utilisation de ses sens. Avant, j’avais des difficultés à visualiser. Me retrouver face à un hypnotiseur sachant le faire me posait donc des difficultés, ainsi qu’à l’hypnotiseur. Mais pratiquer le dessin m’aide à améliorer ma visualisation. Je gagne donc une compétence pour améliorer ma visualisation en état de transe. J’obtiens donc une transe hypnotique plus complexe et plus intéressante.

Entraînez-vous !

Tout le monde peut atteindre une transe satisfaisante avec de l’entraînement. Même si vous ne commencez pas avec ces bonus !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :