Technique d’hypnose : lévitation de mains

Aujourd’hui nous allons nous plonger dans une technique d’hypnose qui peut vous sembler “un peu bizarre”. Mais je vous rassure… Il y a plus étrange encore !

Précaution d’usage pour cet exercice d’hypnose

Si vous souffrez d’une pathologie psychiatrique comme une psychose, ne faites pas l’exercice qui suit. Cela risquerait de vous provoquer des symptômes. Si l’hypnose vous intéresse, parlez-en avec un psychiatre, qui est plus habilité pour vous accompagner.

La lévitation de main : une main qui se lève “toute seule”

C’est un peu étrange dit comme ça. Si vous n’avez jamais vécu ce phénomène, vous trouvez sûrement ce paragraphe bizarre. Parce que oui, nous parlons d’une main qui se lève toute seule. Sans que vous effectuiez le mouvement.

Mais comment c’est possible ?

Non ce n’est pas de la sorcellerie, c’est normal. Il s’agit d’utiliser des fonctionnements de notre cerveau pour faire des choses peu habituelles.

Une histoire d’agentivité

Quand vous faites une action, comme attraper un stylo, vous la faites volontairement. Vous en êtes l’agent.

Avec l’hypnose, il est possible de perdre momentanément cette impression d’être l’agent de l’action. Vous êtes toujours à l’origine de l’action, évidemment, mais vous avez l’impression que ce n’est pas vous qui faites.

Nous utilisons simplement des mécanismes présents dans le cerveau pour faire quelque chose de particulier.

L’intérêt de cette technique d’hypnose

Pourquoi faire cette lévitation de main ? En premier lieu vous pouvez y trouver un intérêt ludique. C’est aussi un bon entrainement à l’état d’hypnose. Parce que plus vous vous entrainez à vivre un état de transe, plus ce sera facile pour vous.

En plus, vous pourrez donner à ce geste qui se fait tout seul une signification. Par exemple, plus le bras monte et plus l’état de transe augmente. Et inversement. Il y a d’autres possibilités aussi mais je préfère y réserver un article entier. Pour vous teaser un peu, cela peut aussi vous permettre de discuter avec d’autres parties de vous-même.

Comment faire ?

Femme semblant suspendu entre le ciel et l'eau

L’objectif, pour l’instant, est que la main (et le bras attaché avec) s’élève dans les airs toute seule. Mettez-y un intérêt, une intention : pour rire, pour s’entraîner, en guise de première étape pour d’autres exercices.

Yeux ouverts, yeux fermés ?

Qu’importe. Cela n’a pas d’importance, vous faites comme vous voulez. L’hypnose se produit tout aussi bien les yeux ouverts que les yeux fermés, parce qu’il ne s’agit pas de dormir. (Même si l’hypnose peut être utilisée pour dormir, je vous l’accorde…)

Les métaphores comme technique d’hypnose

Mettez la main en l’air, parallèle au sol, parce que c’est plus facile au début de partir “en haut”. Et imaginez une métaphore qui va faire en sorte que votre main puisse monter toute seule. Vous pouvez imaginer qu’elle est attirée vers le haut par une force, qu’un fil est attaché à votre main et relié à une poulie qui tire. Ou encore, que votre main est si légère qu’elle monte toute seule. Vous pouvez voir, ressentir, entendre ce que vous imaginez. N’importe quelle métaphore peut vous aider, même les moins logiques. Qu’importe la logique, du moment que ça monte n’est-ce pas ?

La ratification, autre technique d’hypnose

Je vous avais parlé de ratification juste ici. Vous pouvez utiliser cette technique d’hypnose pour vous aider. Dès que vous vivez quelque chose de différent, utilisez la ratification. Constatez la moindre sensation, le moindre mouvement. Constater qu’il se passe quelque chose de différent, c’est amplifier le phénomène. Et puis comme ça, vous pouvez vous-même constater qu’il se passe quelque chose, que l’hypnose est en train de prendre, que ça marche.

La suggestion hypnotique

Il y a plusieurs types de suggestions. Mais pour l’instant, prenons la plus simple : la suggestion directe. C’est une phrase du type : “la main se lève”, “la main monte toute seule”. Vous pouvez vous répéter une phrase de ce type. C’est aussi important d’en parler comme si ce n’était pas votre main en disant : “la main”, “cette main”, par exemple. Parce que cela va renforcer l’impression que “cette main” semble douée d’une vie propre et bouge toute seule.

Apprentissage

Tout ce que vous ferez pendant votre séance d’auto-hypnose est enregistré par votre cerveau qui apprend. Et cet apprentissage vous sera utile pour votre utilisation de l’auto-hypnose. Alors jouez, explorez, découvrez.

Testez cette technique d’hypnose et dites-moi ce que vous en pensez en commentaire !


Inscrivez-vous à ma newsletter hypnotique pour ne manquer aucun article et obtenez des astuces exclusives !

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :